Une forêt magique et ressourçante, les Faux de Verzy

Une forêt magique et ressourçante, les Faux de Verzy

Il y a un endroit où j’aime me ressourcer quand les brouhahas du monde deviennent trop pesants et anxiogènes. Un havre de paix pour réfléchir, marcher, courir, flâner, méditer et surtout m’émerveiller.

Un lieu particulier…un peu magique…des Hêtres, Chênes et Châtaigniers étranges

Dans la forêt de Verzy poussent au milieux des arbres « communs », des arbres de forme basse et trapue (des sanguins ? ;)) dépassant rarement les 5 mètres de hauteur, avec des branches et des troncs tordus, noueux et renflés.  Ils sont en effet sujets au phénomène d’anastomose, c’est à dire que leurs rameaux fusionnent au niveau de leurs entrelacements et leurs houppiers retombent en parapluie vers le sol, formant ainsi des dômes fermés.

 

Depuis le milieu des années 80, il est également possible d’observer des Faux sur lesquels poussent aussi des « branches de type commun ».  Cette coexistence sur le même individu est appelé REVERSION. C’est un évènement naturel et unique qui soulève bien des questions.

Les Tortillards , un phénomène unique

De nombreuses hypothèses sont nées quant à l’origine de ces arbres curieux.

Une légende : les tortillards auraient vu le jour suite à une punition…

Jusqu’au XIXème siècle , le caractère tortillard est imputé au milieu de développement et de croissance

Avec les progrès des connaissances génétiques, on sait aujourd’hui que les faux sont des mutants. C’est un éléments génétique mobile qui, incorporé dans le génome de l’arbre commun, provoque l’expression de celui-ci en tortillard.

La forêt de Verzy est exceptionnelle et magnifique et abrite cette réserve biologique de Faux. Un lieu classé parmi les monuments naturels à caractères artistiques, historiques, scientifiques, légendaires et pittoresques.

Les Faux de Verzy représentent un patrimoine génétique original et rare qu’il est vital de préserver.

Belle découverte de ce site exceptionnel

Sources : panneaux explicatifs à l’entrée du site

 

Laisser un commentaire